Questions pratiques sur votre épargne

Vous pouvez faire librement des versements dans le PEE et le PERCO dans la limite annuelle (intéressement éventuel compris) de 25 % de votre rémunération annuelle brute. Le plus souvent, vous pouvez faire vos versements par prélèvement sur votre compte bancaire.

  • Votre premier versement doit être fait par courrier à l'aide d'un bulletin de versement (à télécharger dans votre espace sécurisé de tenue de compte ou joint à votre relevé).
  • Les versements suivants peuvent être faits sur Internet ou via le serveur vocal.

Il n'existe pas de placement meilleur qu'un autre. Le choix de vos supports dépend de 2 paramètres :

  • votre sensibilité au risque,
  • la durée de votre placement.

Pour une même sensibilité, plus la durée de placement augmente, plus vous pouvez vous orienter vers des supports dynamiques, plus risqués à court terme mais au potentiel de rendement plus élevé.

Relevés de compte, avis d'opération, site Internet et service téléphonique sont à votre disposition pour suivre votre épargne et le déroulement de vos opérations.
Pour être averti(e) par e-mail de la réalisation d'une opération ou de la mise à disposition d'un document (relevé, bulletin d'option de participation ou d'intéressement...), abonnez-vous gratuitement aux E-services sur le site de votre teneur de compte.

Les sommes épargnées deviennent disponibles après 5 ans dans le PEE et à la retraite dans le PERCO. Vous pouvez alors les conserver dans votre dispositif ou en demander le remboursement total ou partiel. Le nombre de demandes de remboursement n'est pas limité.
Il existe aussi des cas légaux de déblocage anticipé (achat de votre résidence principale, mariage, naissance...).

  • Les demandes de remboursement d'avoirs disponibles après 5 ans pour le PEE ou à la retraite pour le PERCO peuvent être faites par Internet ou téléphone.
  • Les demandes de déblocage anticipé requièrent l'envoi de justificatifs par courrier.

Vous avez 3 possibilités :

  • conserver votre épargne dans le dispositif de l'entreprise que vous quittez, en veillant à communiquer vos éventuels changements de coordonnées à votre ancien employeur et au teneur de compte,
  • transférer toute votre épargne vers le dispositif de votre nouvelle entreprise, en une seule fois,
  • demander le remboursement de l'épargne sur votre PEE (mais pas pour votre PERCO).

Questions générales sur votre épargne

L'épargne salariale a de nombreux avantages. Certains sont comparables à ceux que vous pouvez trouver dans d'autres dispositifs d'épargne individuelle (fiscalité avantageuse, souplesse dans les versements...). D'autres sont une exclusivité de l'épargne salariale :

  • contribution de votre entreprise à votre épargne (prise en charge de l'essentiel des frais de tenue de compte et, le cas échéant, versement d'un abondement en complément de vos versements),
  • cas de déblocage anticipé sans perte des avantages fiscaux et sans pénalités,
  • défiscalisation des sommes attribuées par l'entreprise lorsqu'elles sont épargnées dans le dispositif, sans impact sur vos impôts ou vos prestations sociales (allocations...).

En savoir plus sur les cas de déblocage anticipé

Placées dans le dispositif d'épargne salariale, les sommes sont exonérées d'impôts sur le revenu.
Perçues directement, elles sont fiscalement assimilées à un revenu. Leur perception peut donc entraîner :

  • une augmentation des impôts,
  • un risque de changement de tranche marginale d'imposition ou de déclenchement d'une imposition sur le revenu pour des personnes jusqu'alors exonérées,
  • un risque de diminution ou de suppression de certaines prestations familiales, sociales ou de Comité d'Entreprise, lorsqu'elles sont soumises à conditions de ressources.