Le principe

Vous disposez de jours de congés non pris ? Vous disposez d'un PERCO ?

En versant ces jours sur votre PERCO, vous allez pouvoir épargner en prévision de votre retraite, sans effort financier, et à des conditions très avantageuses :

  • contrairement à du salaire, la contrevaleur financière de ces jours de congés est exonérée d'impôt sur le revenu ET de charges de Sécurité Sociale1,
  • si l'accord PERCO de votre entreprise le prévoit, vous pouvez également bénéficier d'un abondement complémentaire de votre entreprise.

1 tant que le nombre de jours épargnés reste inférieur au plafond légal (voir plus bas). Au-delà de cette limite, les exonérations d'impôt sur le revenu et de charges de Sécurité Sociale disparaissent.

SUPPOSONS :  

  • vous gagnez 100 € net par jour travaillé, soit un peu plus de 2.100 € nets par mois ;
  • vous êtes célibataire, sans enfant, et vos revenus vous placent dans la tranche d'imposition à 14% (quotient familial compris entre 12.146 et 26.975 €) ;
  • votre taux de cotisation salariale au 1er janvier 2015 est de 25,38%, dont 7,4% de charges de Sécurité Sociale ;
  • compte-tenu des cotisations indiquées ci-dessus, votre salaire brut quotidien est d'environ 134 €.

AVEC CES HYPOTHÈSES :  

  • en épargnant une journée de salaire qui vous a déjà été versé, vous épargnez 86,00€(salaire net diminué de l'imposition sur le revenu, calculée au taux de 14%).
  • en épargnant une journée de congés non pris, vous épargnez 109,91€ (salaire net majoré des charges de Sécurité Sociales), soit 27% de plus.

 

Vous bénéficiez d'un abondement ? Vous êtes dans une tranche d'imposition supérieure à 14% ?

L'intérêt d'épargner vos jours de congés dans votre PERCO est encore plus important.

L'idée reçue de Julien

Votre entreprise dispose d'un Compte Epargne Temps (CET) ?

Chaque année, si votre accord CET le prévoit, vous allez pouvoir transférer jusqu'à 10 jours de votre CET sur votre PERCO (hors jours issus d'un abondement perçu dans le cadre de l'accord CET).

Ce versement de jours issus du CET dans le PERCO peut également, si votre accord de PERCO le prévoit explicitement, donner lieu à un abondement spécifique.

Les jours de congés que vous transférez dans votre PERCO n'entrent pas en compte dans la limitation globale de vos versements à 25% de votre rémunération annuelle brute.

Votre entreprise ne dispose pas d'un CET ?

Chaque année, vous allez pouvoir transférer jusqu'à 10 jours de congés non pris sur votre PERCO.

Ce transfert peut, si votre accord de PERCO prévoit l'abondement des versements volontaires, donner lieu à un abondement spécifique.

Attention : en transférant des congés non pris sur votre PERCO, vous ne pouvez pas réduire vos congés annuels en deça de 24 jours.

Comment faire pour verser ?

Si cette opération est réalisable au sein de votre entreprise, votre Direction des Ressources Humaines est l'interlocutrice pour réaliser ce transfert.

Elle vous informera de la marche à suivre, et en particulier pourra vous communiquer la valorisation de vos jours de congés en euros.